Faire du volontariat en voyage : WWOOFing et HelpX

18.9.16


Le WWOOFing (Willing Workers On Organic Farms), comme le HelpX, est un réseau d'hospitalité basé sur le volontariat. Cette expérience permet de vivre et apprendre dans une ferme organique, une famille ou un individu, en échange de quelques heures de travail par jour. Le volontariat en échange du gîte et du couvert est un excellent moyen de voyager autrement et de s'enrichir.

Le WWOOFing ou HelpX est accessible à tous les voyageurs, partout dans le monde (ou presque). En échange de 3-5 heures de travail par jour pendant 5-6 jours, vôtre hôte vous offre le gîte et le couvert mais pas que. C'est avant tout une aventure humaine où chaque expérience est enrichissante

Notre première expérience à Sydney nous a vraiment plu et nous a montré une nouvelle façon de voyager très économique. C'est pourquoi nous avons réitéré l'expérience 4 fois à Cairns et Darwin. Nous avons eu des hôtes très différents et avons ainsi expérimenté la vie chez un couple de 30-40 ans, avec une femme décalée-tarée de 65 ans et son chien, chez une famille avec 3 jeunes enfants et une autre avec 2 adolescents ainsi que la vie en ferme avec 15 autres helpers. 

Le travail est assez simple en général, plus ou moins physique et varie selon les besoins de l'hôte. Il faut faire le ménage, cuisiner, jardiner et d'autres travaux généraux dans la maison (changer ceci, réparer cela). Nous avons également eu des boulots un peu différents ce qui a rendu chaque expérience encore plus intéressante comme faire de la bière et du fromage, peindre une cuisine, fabriquer des housses de pouf avec une machine à coudre, s'occuper d'une ferme et aider une famille à créer un blog pour partager leurs aventures en mer.

Ces expériences nous ont permis de rester plusieurs semaines dans chaque ville sans dépenser d'argent pour l'hébergement et la nourritureNous avons eu la chance de tomber sur des hôtes qui nous ont prêté leur voiture lorsque nous en avions besoin. Nous en avons ainsi profité pour visiter chaque ville et ses environs pendant nos jours off. L'autre avantage incontestable lorsqu'on vit chez l'habitant est qu'on améliore son anglais ou tout autre langue selon le pays.

Vivre chez l'habitant, c'est s'adapter à un style de vie différent du nôtre ce qui n'est pas toujours évident. Mais c'est surtout partager des moments de vie, découvrir de nouvelles choses et apprendre. Nous avons ainsi vu notre premier opéra en plein air pour l'ouverture d'un parc à Cairns, fait du rafting, dîné chez les voisins, rencontré les amis ou famille de nos hôtes... nous avons participé à un dîner associatif, sommes allés à l'inauguration d'une exposition d'art aborigène et au Cairns Indigenous Art Fair Festival... et surtout, nous avons fait de belles rencontres.

Bien sûr, tout n'est pas beau, tout n'est pas rose dans ce genre d'expérience. Certaines personnes sont plus ou moins facile à vivre, certains jobs sont plus ou moins cool à faire et certains endroits sont plus ou moins agréables à vivre mais tous les côtés déplaisants se transforment vite en anecdotes marrantes à raconter. Surtout quand on y est plus !

Je vous laisse avec une vidéo faite à la Ferme aux papillons.

A bientôt,


2 commentaires :

  1. Ça donne envie de faire ses valises ton post. Helpx fonctionne comme le woofing, dans des fermes ou c'est n'importe?

    Mais, il faut que je te dise que ta bannière est vraiment géniale! Elle trop cute. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux faire du Helpx chez l'habitant, dans des fermes, sur un bateau... ce n'est pas limité :) C'est vrai qu'en retombant sur cet article, j'ai qu'une envie, c'est faire mes valises !

      Merci pour la bannière, c'est ma soeur qui l'a dessiné, j'en suis fière ^^

      Supprimer

Ici c'est à vous de jouer ! N'hésitez pas à me laisser un petit mot, j'adore vous lire ! <3