Conseils pour voyager vegan et végétarien

27.12.18


Aujourd'hui c'est un article un peu différent de d'habitude car c'est Quentin de Merci Vegan qui va prendre la parole pour parler du véganisme et du voyage. Je ne suis pas vegan mais je suis sensible à la cause animale, au bien-être et à la protection de l'environnement. J'essaie de consommer sain mais aussi plus responsable, que ce soit dans mon assiette, ma salle de bain ou au quotidien. Ce n'est pas toujours simple, certaines mauvaises habitudes sont plus difficiles à changer que d'autres, mais j'avance à mon rythme et chaque petit geste compte. Je trouvais l'idée sympa de partager des conseils et astuces pour voyager avec un mode de vie végétarien, végétalien (vegan) ou au moins, plus sain et responsable. Garder ses convictions quand on voyage peut sembler compliqué car nos repères changent mais c'est possible grâce aux conseils de Quentin.

Qu’est-ce que le véganisme ?

Le véganisme est un mode de vie luttant contre l’exploitation animale.
Cela signifie refuser toute forme d’exploitation animale, notamment ne pas consommer de produits alimentaires d’origine animale.

Les principaux bienfaits du véganisme sont :
  • La protection animale : Devenir vegan signifie soutenir la vie animale et dire non à la violence envers les espèces animales
  • La protection de l'environnement : L'alimentation végane permet de conserver les ressources naturelles de la planète : terre, eau et qualité de l'air.
  • Les bienfaits nutritionnels : Manger vegan est excellent pour la santé, notamment grâce à des aliments naturels et complets, pauvres en acides gras saturés
Si l’alimentation est la principale dimension du véganisme, refuser l’exploitation animale passe par plusieurs domaines.

Quelles sont les principales dimensions du véganisme ?
  • Alimentation végétalienne : Une alimentation végétale exclut tous les produits d'origine animale : la viande, le poisson, les fruits de mer, les produits laitiers, les œufs et le miel. La question qui revient souvent, c'est : Mais alors, comment as-tu suffisamment de protéines ? En consommant suffisamment de protéines végétales (tofu, seitan, etc.), légumineuses (haricots, lentilles, pois chiche, etc.) ou fruits à coque oléagineux. Voici d'ailleurs 17 aliments riches en protéines végétales.
  • Cosmétiques : Dans le cas des cosmétiques, même si la loi l’interdit en France, de nombreuses entreprises internationales font des tests sur des lapins pour essayer certains produits et cela implique de la violence. Il faut donc privilégier les marques certifiées Vegan ou qui ne font pas de tests sur les animaux.
  • Vêtements : Être vegan signifie ne porter sur soi aucune matière animale comme le cuir, la laine, la soie, la fourrure, etc. 
  • Médecine : Beaucoup de médications contiennent des produits d’origine animale, comme la gélatine ou le lactose. Si vous êtes vegan, il est conseillé de demander à votre médecin ou pharmacien la confirmation qu’aucune matière animale n’est contenue dans votre médicament.
  • Loisirs : Par le refus de l’exploitation animale, un vegan évite de fréquenter les zoos ou les aquariums, tout comme les courses de chevaux ou les balades en éléphants.

Comment voyager en étant vegan ?

Comme mentionné précédemment, être vegan signifie ne pas manger de produits dérivés des animaux pour les protéger comme de la viande et du poisson (comme les végétariens), ni d’œufs, ni de produits laitiers, ni de miel. 
En voyageant, il a déjà pu vous arriver de vouloir manger végétalien au restaurant, mais ne trouver aucun plat sur la carte qui répondaient à vos attentes.

Dans cette partie, nous allons ainsi dévoiler plusieurs astuces pour parvenir à voyager vegan.

1 – Les ressources Internet

Internet possède aujourd’hui beaucoup de ressources, notamment pour voyager vegan.

Happy Cow est un super site qui est l’équivalent de Tripadvisor pour les vegans puisqu’il partage tous les restaurants vegans dans le monde, avec les retours des autres voyageurs ayant essayé chaque restaurant. Il comporte aussi une carte des restaurants, ce qui rendra votre recherche plus facile. Il partage également beaucoup d’informations sur le véganisme, ainsi que beaucoup de recettes si vous souhaitez cuisiner à la maison. Finalement, toutes les manières sont bonnes pour manger vegan, même en voyage !
Seule limite : précisons que ce site est en anglais.

Par ailleurs, nous avons le site Vegoresto, qui appartient à l’association L214 et qui est très utile. Il partage les adresses de restaurants vegans en France, et indiquent les avis des voyageurs ayant déjà testé chaque restaurant. Vous pourrez ainsi choisir le restaurant vegan que vous souhaitez en fonction des retours des autres voyageurs.
À noter que ce site est utile si vous voyagez en France car les adresses veganes de ce site sont uniquement françaises.


2 – Utiliser un traducteur

Nous savons tous qu’il est difficile de communiquer dans un pays où personne ne parle ni français, ni anglais. Et cela est très courant, notamment dans les pays asiatiques ou encore les pays d’Amérique du Sud. Il est ainsi parfois bien compliqué de se faire comprendre au restaurant surtout quand nous avons des demandes particulières. 

Ainsi, avoir un traducteur peut vous changer la vie au moment de passer une commande.
Google Translate est le meilleur traducteur. Il est nécessaire d’avoir Internet pour l’utiliser mais avoir une connexion internet en Europe est aujourd’hui chose simple avec un abonnement français. De plus, la majorité des restaurants ont aujourd’hui le Wifi, que ce soit dans les pays développés ou les pays en développement.
Si un jour vous n’avez pas Internet, l’application Microsoft Traducteur fonctionne hors ligne et peut également vous être très utile. 
Dans l’idéal, pensez à les installer sur votre portable avant votre départ. Cela facilitera les choses lors de votre arrivée à l’étranger.

Enfin, il est recommandé d’écrire toutes les phrases de base pour expliquer que vous êtes vegan dans la langue du pays où vous allez avant votre départ. Cela vous facilitera la tâche dans de nombreuses situations.
L’idéal est d’écrire les phrases les plus simples comme « Je suis vegan », « Je ne mange pas de viande » ou encore « Je ne mange ni de viande, ni de poisson, ni d’œufs, ni de produits laitiers ».
Montrer la phrase au serveur vous aidera considérablement puisqu’il saura déjà vous indiquer quel plat vous pouvez choisir. 

3 – Cuisiner soi-même

Le meilleur moyen d’être vegan en voyage est de tout simplement préparer ses propres platsSi vous avez une cuisine dans votre location, il suffira de choisir des ingrédients d’origine végétale au supermarché le plus proche et préparer des recettes véganes.
Car oui, cuisiner vegan est chose simple, et les résultats sont délicieux s’ils sont bien préparés ! De nombreuses recettes véganes existent, notamment à base de tofu ou encore à base de seitan.


Si vous n’avez pas de cuisine (si vous faites des journées de randonnée par exemple ou que vous partez en excursion pour un certain temps), il vous suffit d’utiliser des Tupperware et d’emmener une salade que vous avez préparée vous-même.

Vous pouvez par exemple emporter des fruits et légumes, des fruits secs oléagineux (noix, noisettes, amandes) ainsi que des graines. Il vous suffira de mélanger le tout pour un résultat végétal riche en vitamines et en protéines.
Préparer ses plats est le meilleur moyen de manger sain, pas cher et de savoir exactement ce que l’on mange !

Et vous, quels sont vos astuces pour voyager végétarien / végétalien ?


Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Ici c'est à vous de jouer ! N'hésitez pas à me laisser un petit mot, j'adore vous lire ! <3