[ Carnet de Voyage ] Tous les chemins mènent à Rome #1

9.5.12


De retour d'un week-end de 4 jours à Rome, je vous raconte tout ! 

Notre hôtel, le Grand hotel Palatino, se situe entre le Colisée et la Gare Termini. Nous avons pris un taxi pour 3 de l’aéroport à l’hôtel, environ 50€ pour 30mn. Leur façon de conduire ressemble à leur réputation, très franche, rapide et bruyante avec le téléphone à l’oreille, mais il ne faut pas avoir peur, ils ont l’air de maîtriser ! Arrivés à l’hôtel Grand Palatino au 213 via Cavour, le réceptionniste tri voir quadrilingue nous accueille avec un grand sourire et nous donne les clés de nos chambres. 8ème et dernier étage, nous avons une belle chambre avec terrasse plein Sud pour profiter du soleil. 


Les chambres sont équipées d’un coffre fort (gratuit), d’une télé avec des chaines françaises (pour suivre les résultats des élections en direct), d’un bureau avec bouilloire et tasses pour thé ou café. Rien à redire sur cet hôtel qui est très bien entretenu. 

Le petit déjeuner est royal avec un buffet complet (œuf brouillé & bacon, charcuterie et fromages, céréales, fruits frais, confitures & miel, biscottes, pains, viennoiseries et tartes, yaourts, jus frais et variés, boissons chaudes). Le pain et les viennoiseries ne sont pas des spécialités italiennes mais bon ce n’est pas la faute de l’hôtel. Il fait beau. 

Après ça, nous partons flâner dans le quartier pour faire un peu de repérage. Direction tout droit. Nous arrivons sur une place avec un beau bâtiment bien gardé par la police. Il s’avère être le Palazzo del Quirinale (Palais du Quirinal) soit la résidence officielle du président de la République. Descendez les escaliers, marchez quelques mètres dans la rue en pente et prenez la première ruelle à droite avec écrit « Fontana di trevi ». Là vous entendrez petit à petit un son d’eau qui tombe, plus qu’à suivre votre instinct et en 5mn vous tomberez sur la fameuse place de Trévi avec la fontaine. Une ou deux photos, un souhait, une glace et c’est reparti. 

Nous sommes partis dans des petites rues pour arriver au Tibre sur le Ponte Umbertoi. Le long du fleuve, vous trouverez un petit marché où tout est à marchander car « non ce n’est pas du vrai cuir Monsieur, 100€ impossible, 10€ mon dernier mot ». Si vous partez, ils vous rattraperont surement pour vous vendre ce joli sac à votre prix. Ou cette robe, ou cette coque d’iphone, ou ce collier. 

Déjà 19h, trop tard pour visiter le Castel Sant’ Angelo (Château Saint-Ange). Demi-tour sur le Ponte Sant’Angelo direction l’hôtel. Pour dîner nous sommes allés dans un restaurant à 5mn de l’hôtel que j’avais repéré sur Internet avant de partir. 

Ristorante Cleto La Porta Del Colosseo, via del Buon Consiglio. Petit restaurant traditionnel et familial dans une petite rue tranquille. Le gérant est gentil, drôle et très bon commerçant. Faites attention sinon vous finirez avec apéritif, premier plat, deuxième plat, dessert, café sans avoir pu dire ouf. Et ce n’est pas des portions de bébés. Nous avons pris une bouteille de Barolo, du vin rouge italien qui est très bon. En entrée, nous avons goûté aux « Pasta 7 sens » (on ne sait pas exactement quelle est la recette mais très bon et un peu relevé), du jambon cru (simple et efficace) et des lasagnes (bien préparées avec de la béchamel). En plat, nous avons pris différentes viandes, de la dorade et une pizza. Et pour finir, de la pana cotta, un tiramisu, cheese cake et des fraises (trop sucrées). Verdict : Bon rapport qualité / prix, on y mange bien sans se ruiner. Le moins ? Peut être les desserts. A noter dans tous les restos : le pain est payant ainsi que l’eau, ils n’ont pas de moutarde, ni de sauces salades, seulement huile et vinaigre. 


Ristorante Cleto La Porta Del Colosseo

Dimanche, jour du marché, matinée shopping. Départ à 10h de l’hôtel, direction le marché aux puces de la Piazza di Porta portese dans le quartier du Trastevere. Porta Portese abrite, tous les dimanches de 7h à 14h, le plus grand marché aux puces de Rome (semblable aux Puces de St Ouen à Paris). Il y a du monde et comptez au moins 2 bonnes heures sur place pour tout voir. Le marché se trouve dans le sud de Rome. Pour y accéder, longer le Tibre jusqu’au niveau du « Porto di Ripa Grande ». Le pont juste en face est le « Ponte Sublicio ». Nous avons mis environ 40mn à pied de notre hôtel. Ici aussi, il faut tout marchander. 

Malheureusement, nous n’avons pas eu de chance ce dimanche car il a plu des cordes toute la journée. Nous avons acheté des parapluies sur place pour essayer de continuer un peu à profiter du marché mais au bout de deux heures nous avons abandonné et sommes partis. Et c’est là que nous avons regretté de ne pas avoir regardé les itinéraires de bus. En bonne famille de warriors, nous sommes rentrés à pied à l’hôtel. 

Un conseil : prévoyez toujours un plan B. Pour se réconforter, nous avons burgerkingé à midi. L’après-midi nous avons visité le château Saint-Ange qui n’est qu’à moitié couvert. L’entrée est à 12€ pour les adultes et 8€ pour les moins de 25 ans. Comptez deux bonnes heures également pour visiter. Si vous ne prenez pas de guide audio, renseignez-vous avant (ou après) sur l’histoire et les anecdotes pour mieux profiter de la visite. En rentrant, nous avons flâné dans les ruelles romaines et pris un café dans un petit café d’artiste, le Circus, vicolo delle vacche 14. NB : le chocolat chaud italien est composé à 90% de chocolat fondu, demandez un chocolat latte si vous voulez un chocolat au lait. 

Le soir, nous sommes allés tester un restaurant à côté de l’hôtel pour éviter d’être trempés, malheureusement il était plein. Nous sommes donc allés manger à la pizzeria d’à côté. Alle Carrette, via della Madonna dei Monti 95, une pizzeria bien traditionnelle avec de grande table en bois. Au menu : pizzas Cappricioza (jambon cru, champignons, œuf, artichauts), salades de crevettes et saumon fumé, tiramisu, tarte à la crème et glace vanille/cerise. La particularité des pizzas italiennes ? Les ingrédients ne sont pas mélangés, ils ont chacun leur place sur la pizza. Le moins : la glace déjà préparée dans un pot qui a plutôt un goût de malabar et la tarte « à la crème » indéfinie. 

Suite de ce week-end à Rome dans "Tous les chemins mènent à Rome #2"
Plus de photos du séjour dans "Rome en images"

1 commentaire :

  1. Coucou :) Mercii le voyage était fabuleux en effet et on a eu de la chance avec le temps ^^! De mon côté j'ai opté pour des photos pour résumer mon séjour (http://ceciliaphoenix.blogspot.fr/2012/05/rome.html)

    Bref, génial ^^!!

    RépondreSupprimer

Ici c'est à vous de jouer ! N'hésitez pas à me laisser un petit mot, j'adore vous lire ! <3