[ Carnet de Voyage ] Tous les chemins mènent à Rome #2

9.5.12


Suite à mon premier article sur Rome, "Tous les chemins mènent à Rome #1", voici donc la suite de mon aventure. 

Lundi, le soleil revient doucement au cours de la journée. 10h, visite du Colisée. Pass Colisée/Forum/Mostra à 12,50€ pour les adultes et 7,5€ pour les moins de 25 ans. 1h maximum de visite en prenant son temps. Ensuite, balade dans le Forum Romain qui est à côté du Colisée. Là c’est plus long, un grand parc avec pleins de possibilité. 


Nous avons déjeuné dans un restaurant qui se trouve à côté d’une sortie du Forum Romain. L'Angelino Ai Fori, largo Corrado Ricci 40-43/a. Au menu : risotto à l’épinard, pizza Cappricioza, salade composée et tomate mozza. Au dessert Irish Coffee. Cadre agréable avec une jolie cave à vin. Bon rapport qualité/prix et service agréable. 

A Rome, il y a de nombreuses roulottes qui proposent des boissons, des foccacias, chips et pâtisseries. Nous avons testé deux pâtisseries : une couronne glacée et un pavé fourré au chocolat. Verdict : ils ne sont vraiment pas doués. Plus sérieusement, ces gâteaux sont très secs, lourds et ne ravirent pas les papilles. 

Et maintenant ? Direction le Panthéon et balade dans les ruelles pour retrouver un glacier que nous avions repérés: Grom, via della maddalena 30/A. A la carte, un large choix de parfum mais peu de disponibles car « se sont des glaces maisons et c’est selon la saison ». Nous avons fait en fonction du choix plus que des envies et 20 pas plus bas, nous avons trouvé le glacier Della Palma (Via della Maddalena 20-23) qui propose un très large choix de glaces ! Sorbet champagne, Irish Coffee, mûre … l’un d’entre nous n’a pas pu résister à la tentation d’un pot champagne/ mûre / melon. Le choix était là mais le goût un peu moins, spécialement pour la mûre. 

En fin de journée, nous sommes allés près de la Gare Termini car il y a quelques magasins mais rien de bien incroyable. Ils ont une enseigne « Coin » qui ressemble un peu aux Galeries Lafayette mais en beaucoup plus petit. Vous trouverez un magasin dans la Gare, près de la voie 24. 

Le soir, nous sommes partis à la conquête de notre dernier restaurant et nous avons choisi le Ristorante Tema, Via Panisperna 96/98. Une attente dans une entrée à température ambiante près de la cuisine ouverte, nous avons eu la chance d’avoir une table dans une autre salle plus fraîche. Le restaurant propose une carte alléchante et ça tombe bien car nous avons faim. En entrée nous partageons des crevettes sauce cocktail et des crevettes avec de la roquette. En plat, nous avons choisi des lasagnes, risottos aux scampis, langoustines, soles au vin blanc, frites et salade composée. Tout ça, en même temps. Heureusement que nous avions une grande table et faim. Malheureusement le tout en même temps était difficile à gérer. Malgré ce problème de service, surement dû au fait qu’il y avait du monde, les plats étaient très bons et raffinés. Pas de dessert cette fois. Mais du limoncello (liqueur de citron) et une liqueur de cerise offert pour le digestif. 

Pour ce dernier soir, nous avons roulé jusqu’à l’hôtel, bienheureux. 


Mardi, décollage à 17h05. Ca nous laisse un peu de temps pour courir au Vatican toucher le pied de Saint-Pierre. Nous prenons le métro pour y aller. Arrêt : Ottaviano sur la ligne rouge. Le ticket est à 1€ pour 75mn. Nous arrivons vers 10h30 devant « San Pietro » et il y a déjà foule. La queue est longue mais ça va plutôt vite. C’est juste qu’il faut passer un portique comme à l’aéroport. Interdiction d’être en short/jupe courte/bermuda sans collant. 

On visite donc l’église, qui est immense, et on touche le fameux pied de Saint-Pierre pour nous porter chance. Vu qu’il est tôt on se dirige vers la chapelle Sixtine mais un guide dans la rue nous explique que nous sommes obligés de passer par le musée du Vatican pour y aller et que cela va mettre au moins deux heures et demie avec la queue/visite si nous ne prenons pas de guide. Sauf que nous n’avons pas le temps, ni l’envie de prendre un guide donc changement de programme : shopping. Près du Vatican il y a quelques boutiques sympas et abordables mais on en fait vite le tour et nous décidons de rentrer. Avant de partir, nous avons bu des granitas près de l’hôtel puis nous avons pris le taxi pour aller à l’aéroport où nous avons attendu sagement notre avion.
Rome c’est une belle ville historique, pleine d’histoires à écouter, de lieux à visiter, une gastronomie à dévorer, une culture à découvrir. 

En 3 jours, nous avons beaucoup marché, visité les principaux monuments mais il y a une bonne partie de Rome que nous n’avons pas vu. Avant de partir à Rome, c’est mieux de repérer sur Internet les endroits que vous voulez voir, préparer des itinéraires et surtout des plans B. Nous avons beaucoup flâné et pourtant nous n’avons vu que très peu de magasins de vêtements. Peut-être que les grandes rues étaient à deux pas mais si on ne le sait pas, on a vite fait de tourner du mauvais côté et de louper des choses. Pour exemple, je n’ai vu qu’un Zara, aucune autre enseigne connue du même type, un mac Donald ? Et encore, juste l’enseigne il me semble. Donc si vous voulez shopper à Rome, faites des recherches. 

Si vous aimez marcher et qu’il fait beau, la plupart des choses se font à pied. Faites attention aux voitures en traversant car la règle « les piétons d’abord » n’est pas toujours respectée. Attention à votre sac également car il parait qu’il y a beaucoup de pickpocket. Les italiens sont très accueillants, vous n’aurez aucun problème à communiquer car ils sont multilingues dans les restos et lieux publiques.
Plus de photos dans "Rome en images"



Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Ici c'est à vous de jouer ! N'hésitez pas à me laisser un petit mot, j'adore vous lire ! <3