S'envoyer en l'air à Queenstown, NZ

12.6.16


Moi la flipette de l'avion et des sensations extrêmes, je me suis laissée tentée par un sport un peu fou en Nouvelle-Zélande : le saut en parachute

Mon année à voyager en Australie m’a donné l’envie de m’essayer à de nouvelles expériences, à des sensations extrêmes, un peu folle, que je n’aurai pas osé à Paris. Sortir de sa zone de confort, c’est un peu le mantra du backpacker. Dans la rubrique dingue, je me suis récemment essayé à un sport extrême : le saut en parachute.
L'idée ne me tentait pas vraiment sur Paris mais l'expérience unique du WHV et les paysages incroyables m'ont fait pousser des ailes et surtout m'ont donné envie de sortir de ma zone de confort. 

Et c'est lors de mon road-trip en Nouvelle-Zélande que j'ai fait le grand saut avec mon copain. Nous avons choisi de sauter en parachute à Queenstown, la ville de l'adrénaline, entre lac et montagnes, avec NZONE Skydive. C'est la première compagnie de saut en parachute en tandem a s'être implantée en Nouvelle-Zélande il y a 25 ans. Le professionnalisme de l'équipe permet d'apprécier au maximum cette expérience unique !

Le Jeudi 4 Mai, j’ai donc sauté en parachute à 15 000 pieds soit 4 572 m soit 1 minute de chute libre

Après un briefing de 20 minutes pour nous expliquer le déroulement de la journée et surtout nous dire que tout allait bien se passer, en mode "on s'occupe de tout, tu s'occupe de rien", un mini van nous amène à la DropZone. Nous sommes 7 à sauter ce jour-là. Dès notre arrivée à la DropZone, nous sommes pris en charge par l'équipe qui nous habille pour l'occasion : combinaison, harnais, casque, gants et lunettes. Fait pas chaud là-haut. Nous faisons également la connaissance de notre tandem et potentiellement de notre photographe si nous avons pris le combo ultime. 

Très vite c'est l'heure de monter dans le petit avion qui va nous amener à 15 000 pieds dans les airs. Pendant le vol, alors que j'essaie péniblement de rester détendue en regardant le paysage, mon tandem s'occupe de moi tranquillement. Lui, il a l'habitude ! Il m'attache à lui, me dit comment je dois me positionner pendant le saut et à l'atterrissage, me donne un peu d'oxygène et me dit de profiter de la vue. J'essaie mais plus on monte en altitude, moins je suis sereine. C'est haut dis donc ! Comme ce n'est plus trop le moment de paniquer, je me répète : au pire, tu meurs. Voilà.


15 minutes plus tard, nous sommes arrivés à destination : 15 000 pieds au dessus du lac Wakatipu avec une vue imprenable sur les montagnes. La lumière rouge s'allume, le premier tandem ouvre la porte de l'avion et se prépare à sauter. Boum. Je passe en troisième. Je n'ai pas trop le temps de réaliser ce qu'il se passe que j'ai les jambes dans le vide prête à sauter. Mon photographe est dehors, accroché à l'avion (#normal). Je lui souris, faussement détendue, et là : 1 minute de chute de libre, de pure adrénaline ! 60 secondes à crier. 60 secondes pour réaliser ce qu’il se passe, que non « je ne vais pas mourir ». 60 secondes pour apprécier la vue, pour prendre la main de mon photographe et lui sourire. 60 secondes pour apprivoiser une nouvelle sensation, une nouvelle aventure bien trop courte et intense. Je cris, j'ai plus de salive, le nez glacé, les yeux écarquillés. Le temps de réaliser ce qu'il se passe que le parachute s'ouvre !  5 à 10 minutes à voler dans les airs, tourbillonner et réaliser ce qu'il vient de se passer avant d'atterrir en douceur dans les champs. 

Une expérience complètement dingue que je pourrais réitérer avec plaisir ! Je veux toujours atterrir sur une plage :) 

Concernant les tarifs avec NZONE Skydive, ça va de 299$ NZ (9 000 ft), 339$NZ (12 000ft) à 439$NZ (15 000ft). Pour les photos, j'ai choisi le combo ultime qui correspond à des photos et une vidéo prises par une GoPro accrochée au bras de notre parachutiste ET un photographe professionnel qui saute avec vous et son reflex. C'est d'ailleurs ça qui m'a donné envie de sauter avec NZONE Skydive. Histoire d'avoir la meilleure expérience photos possible, en plus d'un saut inoubliable. Dans ce package, vous avez une clé USB avec toutes les photos, 7 cartes postales et 10 photos imprimées dans un album. Ce combo est certes un peu cher mais les photos prises par le photographe sont bien mieux que celles de la GoPro à bout de bras. Le combo "Fish-Eye + Lifting + Casque" n'est pas des plus glamour. Et pour cette expérience carrément folle, je voulais le meilleur des souvenirs papier. Et puis ma grand-mère adore la carte postale ! 

Côté pratique, il faut savoir que la météo à Queenstown est imprévisible et qu'il vaut mieux prévoir un jour de back-up car votre saut en parachute peut être annulé pour cause de mauvais temps. C'est ce qu'il nous est arrivé. Lors de notre réservation quelques jours avant, nous avions été prévenu et avons donc alloué deux jours à Queenstown dans notre itinéraire. De même, ne prévoyez rien après car votre saut peut être décalé pour X ou Y raison. Après le briefing, nous avons dû attendre une heure à cause du trafic aérien qui à la priorité sur les sauts. Heureusement NZONE Skydive est au cœur de Queenstown et il y a de quoi faire autour mais quand même, ça fait monter la pression. 

Et vous, vous avez tenté une expérience aussi folle ? 

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Ici c'est à vous de jouer ! N'hésitez pas à me laisser un petit mot, j'adore vous lire ! <3